Confluenţe Literare: FrontPage
CONFLUENŢE LITERARE

CONFLUENŢE LITERARE
ISSN 2359-7593
ISSN-L 2359-7593
BUCUREŞTI, ROMÂNIA


AFIŞARE MOBIL

CATALOG DE AUTORI

CĂUTARE ARTICOLE

Cautare Articole


ARHIVĂ EDIŢII

REDACŢIA

CLASAMENT
DE PROZĂ

CLASAMENT
SĂPTĂMÂNAL
DE PROZĂ


Home > Poezie > Familie > Mobil |   


Autor: Mariana Bendou         Publicat în: Ediţia nr. 198 din 17 iulie 2011        Toate Articolele Autorului

Poesies pour mon mari (version française)

 
 
 
 
Distribuie!
 
Distribuie!       Aboneaza-te!
  
Poésies  
pour mon mari :  
  
I-ère poésie pour Ali:  
  
Sur le sable  
mon petit pas  
va derrière,  
le voilà !  
  
Même si petit,  
même si timide,  
il affronte  
le désert aride...  
  
Ni le sable,  
ni le soleil  
ne l’empêche  
dans son orgueil !  
  
Il s’en va,  
ne s’arrête pas  
car l’abrite  
ton ombre, à toi...  
  
II-ème poésie pour Ali:  
  
Comme une belle poupée  
De son cœur découpée,  
Comme une cage sans oiseaux,  
Comme une bouche sans mots,  
  
Comme un drap déchiré  
Où rien n’est caché,  
C’est ton âme, mon Ali,  
C’est l’esprit de l’esprit !  
  
Tu ne ris,  
Tu ne pleures,  
Tu n’as pas de bonheur!  
  
III-ème poésie pour Ali:  
  
Je veux  
Rester tous les deux !  
Je veux  
Regarder tes beaux yeux !  
Je veux  
Caresser tes cheveux !  
Je veux  
Partager notre feu ;  
Ne me dis pas « Adieu » !  
  
IV-ème poésie pour Ali:  
  
Mais non, non, non, comme il est faux!  
On s’entend très bien nous les deux ;  
C’est la faute de cette langue étrangère  
Qui n’est ni l’amie, ni la mère;  
  
Il n’est plus un serveur, le français,  
Cher Ali, je te dis que c’est vrai!  
  
Parle-moi avec ton cœur,  
Parle-moi de ta douleur,  
Parle-moi de ce que tu aimes,  
Parle-moi de tes problèmes,  
Parle-moi de ce qu’il est beau  
Et je te comprendrai mieux!  
  
V-ème poésie pour Ali :  
  
Il y a quelqu’un  
Qui a volé mon cœur.  
Deux yeux noirs, visage brun  
Sont la source de ma douleur.  
Au voleur !  
Au secours !  
Crie ma pauvre poitrine.  
Mais personne ne répond,  
La Police fait bonne mine…  
Malheureuse dépouillée,  
Pourquoi commences-tu à pleurer  
Et que tu n’ose pas voler  
Le voleur ?  
En as-tu peur ?!  
  
VI-ème poésie pour Ali :  
  
Qui êtes-vous, Bendou Ali,  
Un beau visage, un sourire joli?  
  
Pourquoi tout ce drôle mystère,  
Que je cherche sur toute la Terre  
Une réponse…Vous êtes, qui?  
  
Un bel ange… car très ravie  
Je me sens de vous, chéri !  
  
Seulement une belle photo  
Trop lointaine qui dit: Adieu!  
  
Je te hais! Pourquoi ce feu  
Qui me brûle et qui me blesse  
Au lieu d’une tendre caresse?!  
Ça me fait mal; que tu me laisse!  
  
Qui êtes-vous, Bendou Ali,  
Un rêve de mon esprit?!  
  
À quoi bon de le savoir?  
Vous n’êtes qu’un étrange miroir!  
  
…Vous n’êtes qu’un Prince Charmant  
Que je pleure et que j’attends…  
  
VII-ème poésie pour Ali:  
  
Quel miracle, quelle merveille !  
Mère Fortune, t’es une figure;  
Rencontrer une telle abeille,  
Moi, une pauvre créature!  
  
Grand merci de l’être né  
Plein de rêves et de puissance,  
Cet artiste que j’ai nommé  
Mon Alin, quelle belle chance!  
  
VIII-ème poésie pour Ali :  
  
Eh, bien, j’avoue:  
« Je t’aime! »  
Pourquois pas?!  
Quelle problème  
Te dérange-t-elle?  
Dis, laquelle ?  
Moi, je ne me cache pas  
De t’aimer:  
« Je t’aime comme ça ... »  
Mais toi?  
Te moquer autant de moi…  
Toi tu m’aimes  
Ou tu  
Ne m’aimes pas?  
  
IX-ème poésie pour Ali :  
  
Où se cache-t-il ton amour ?  
C’est la question du jour.  
Dans lequel tirroir secret ?  
Car je ne le trouve jamais...  
  
Où se cache-t-il le bonheur ?  
Car tu me fais mal au coeur.  
Et le rêve ...c’est terminé  
Sans l’avoir vu commencer ?!  
  
Dis-moi, est-ce qu’on peut quitter  
La femme qu’on a tant aimé ?  
  
X-ème poésie pour Ali:  
  
Je ne veux plus rester là  
Enfermée dans ton cœur ;  
Je veux vivre avec toi  
Partager le bonheur !  
  
À quoi bon de m'aimer  
Pour toi seul, comme l'idole  
D'un autel, m'adorer  
En secret? Tâche le vol !  
  
Ton amour, cher Ali  
Je le trouve assez las;  
Prouve-moi ton chaud envie  
De brûler dans mes bras…  
  
XI-ème poésie pour Ali:  
  
« Comme elle est folle ! »  
Chuchotent les uns  
Avec compassion.  
« C’est si dommage  
De sa jeunesse perdue!  
Elle n’est pas sage… »  
  
« Ils sont heureux , les foux! »  
Je leur réponds  
Et je leur dis aussi:  
« Remède pour la belle folie  
C’est mon amour,  
De le garder ici …»  
  
XII-ème poésie pour Ali:  
  
Fantaisie, meilleure amie,  
Viens se promener ensemble  
Au lieu de mon Ali ;  
J’ai assez de cette chambre!  
  
Tu es la seule qui veut soupir  
Et verser une chaude larme  
Pour mon coeur longtemps souffrir.  
Viens, ma secrète arme!  
  
Par ailleurs, toute la journée,  
Viens, on va flâner ensemble  
Pour pouvoir tout oublier ;  
J’ai assez de cette chambre!  
  
XIII-ème poésie pour Ali:  
  
Reviens, n’aie pas peur, mon Ali ;  
Viens chez la femme qui t’aime !  
Je suis là, je t’attends, c’est mon cri ;  
Ne t’en fais aucune problème!  
  
Reviens me serrer dans tes bras,  
Oublier notre pauvre dispute…  
Il me manque chaque trait de tes pas,  
Et ta tête au-dessus de la voûte.  
  
Il me manque ton odeur, ta chaleur,  
Et ta voix mélodieuse et calme,  
Il me manque notre rêve, le bonheur ;  
Où es-tu, mon ardeur qui enflamme?  
  
XIV-ème poésie pour Ali:  
  
Besoin d’amour, de partager  
Tous les chagrins, d’être embrassé,  
Besoin de joie, d’être heureux,  
De rendre éternel son feu,  
Besoin de regarder les yeux  
Bien aimés,  
De refléter  
Leur beaux lueurs toujours joyeux,  
Besoin de s’inquietter un peu,  
Besoin de s’adoucir aux lèvres  
Autant imaginées en rêves,  
Et de toucher, de caresser,  
Besoin d’aimer et d’être aimé !  
Besoin de s’envoler aux cieux  
Jusqu’au soleil, jusqu’aux dieux,  
De ne jamais disputer  
Et de rester ainsi, collés…  
  
XV-ème poésie pour Ali:  
  
Je me suis réveillée  
Avec toi dans mes bras...  
Merveilleuse matinée,  
Pleine d’amour et pleine de joie !  
  
Tout le monde se réveille  
Pour chanter cette belle chanson  
Avec nous: quelle merveille !  
Tout est doux, tout sent bon.  
  
Les nuages pleuvent des bisous  
Les feuilles chouchotent : je t’aime !  
Tes yeux brillent ici-partout  
J’ai la soie de l’herbe en main...  
Où est-tu ?  
Ici, partout...  
Que dit tu ?  
Coucou, coucou... !  
  
Quelle merveille, cette matinée !  
Pleine d’amour et de surprises...  
Partager tout enlacés  
La nature qui fait la bise !  
  
XVI-ème poésie pour Ali:  
  
Tu es parti avec mon coeur,  
Mon petit aux yeux noirs ;  
Rends-le-moi et tout bonheur,  
Redonne-moi ton chaud espoir!  
  
En quel pays étranger  
Veux-tu emporter mon coeur?  
Où veux-tu abandonner  
Mes désires, mes rêves, mes pleurs?  
  
Quoi faire moi si dépouillée,  
Mendiante à la main tendue,  
Après tant avoir aimé ?  
Me voilà au coin d'une rue…  
  
XVII-ème poésie pour Ali :  
  
-Bonjour, Bonjour,  
Gazouillent les hirondelles;  
Et le soleil me donne aussi Bonjour  
En caressant mes transparentes prunelles:  
-Il fait beau temps; vas faire un petit tour!  
  
Mais je reste encore allongée :  
-À quoi bon toutes ces petites choses?  
-À quoi bon cette belle journée,  
Ou le parfum de ces blanches roses?  
Abandonnée…  
  
-Viens  
Jouer à la cache-cache,  
Parmi les arbres tout fleuris!  
-N’insiste plus, mon vent,  
Je suis lâche;  
M’est impossible sans Ali!  
  
-Viens, viens…  
-Je ne le veux bien!  
-Viens…  
  
XVIII-ème poésie pour Ali:  
  
Impossible amour,  
Tu me fais mal tous les jours.  
Tu m’élèves aux cieux  
Tu me jettes au tombeau…  
  
N’as-tu la moindre pitié  
Pour mes lèvres séchées  
Qui mendient un baiser…  
Pour mon coeur fatigué?  
  
Mon amour,  
Je ne veux plus !  
J’ai joué, j’ai perdu...  
Il est là, moi ici,  
Entre nous, des pays…  
  
Il a tout ce qu’il veut  
Les honneurs, la richesse,  
Une famille,…Moi? Le feu,  
Désespoir, la tristesse…  
  
Impossible amour,  
Tu t’en moques tous les jours ;  
Tu m’élèves aux cieux  
Tu me jettes au tombeau…  
  
XIX-ème poésie pour Ali:  
  
J’ai écrit ton nom  
Sur chaque pierre  
Pour que les eaux qui l’effacent,  
Pleins de mousse , en collère,  
L’emportant avec eux,  
Des ruisseaux,  
Des rivières,  
Crient toujours  
Mon amour  
Sur la terre entière...  
  
XX-ème poésie pour Ali:  
  
Nous les deux, main dans la main,  
À la fin on se promène.  
C’est la fin de ce récit  
  
Mais le début d’une autre vie  
Car j’ai épousé Ali!  
  
Une nouvelle vie commence.  
Le Dieu aime les poètes  
Il leur donne seconde chance  
Accomplir leur tâche discrète…  
  
Leur vraie vie  
En poésie  
Se déroule pas à pas.  
Leur amour toujours est là  
Bon ami et source de joie!  
  
  
  
  
  
Referinţă Bibliografică:
Poesies pour mon mari (version française) / Mariana Bendou : Confluenţe Literare, ISSN 2359-7593, Ediţia nr. 198, Anul I, 17 iulie 2011, Bucureşti, România.

Drepturi de Autor: Copyright © 2011 Mariana Bendou : Toate Drepturile Rezervate.
Utilizarea integrală sau parţială a articolului publicat este permisă numai cu acordul autorului.

Abonare la articolele scrise de Mariana Bendou
Comentează pagina şi conţinutul ei:

Like-urile, distribuirile și comentariile tale pe Facebook, Google Plus, Linkedin, Pinterest și Disqus se consideră voturi contorizate prin care susții autorii îndrăgiți și promovezi creațiile valoroase din cuprinsul revistei. Îți mulțumim anticipat pentru această importantă contribuție la dezvoltarea publicației. Dacă doreşti să ne semnalezi anumite comentarii, te rugăm să ne trimiți pe adresa de e-mail confluente.ro@gmail.com sesizarea ta.
RECOMANDĂRI EDITORIALE

Publicaţia Confluenţe Literare se bazează pe contribuţia multor autori talentaţi din toate părţile lumii. Sistemul de publicare este prin intermediul conturilor de autor, emise ca urmare a unei evaluări în urma trimiterii unui profil de autor împreună cu mai multe materiale de referinţă sau primirii unei recomandări din partea unui autor existent. Este obligatorie prezentarea identității solicitantului, chiar și în cazul publicării sub pseudonim. Conturile inactive pe o durată mai mare de un an vor fi suspendate, dar vor putea fi din nou activate la cerere.

Responsabilitatea asupra conţinutului articolelor aparţine în întregime autorilor, punctele de vedere sau opiniile nefiind neapărat împărtăşite de către colectivul redacţional. Dacă sunt probleme de natură rasială, etnică sau similar, vă rugăm să ne semnalaţi imediat pentru remediere la adresa de corespondenţă mai jos menţionată. Articolele care vor fi contestate prin e-mail de către persoanele implicate prin subiectul lor vor fi retrase în timpul cel mai scurt de pe site.


E-mail: confluente.ro@gmail.com

Fondatori: Octavian Lupu şi George Roca

Consultaţi Catalogul autorilor pentru o listă completă a autorilor.
 
ABONARE LA EDIŢIA
ZILNICĂ


ABONARE LA EDIŢIA
SĂPTĂMÂNALĂ


ABONARE LA EDIŢIA
DE AUTOR



FLUX DE ARTICOLE AUTOR

 
 
CLASAMENT
DE POEZIE

CLASAMENT
SĂPTĂMÂNAL
DE POEZIE
 
VALIDARE DE PAGINĂ
 
Valid HTML 4.01 Transitional
 
CSS valid!